Programmation Scène Découvertes

Dans le cadre du label Scène Découvertes confié à desoblique par la Ville de Lyon pour le soutien de l’émergence chorégraphique, nous accompagnons chaque saison une dizaine de compagnies en leur proposant des espaces de travail, un accompagnement technique, une confrontation au public et des rencontres avec des professionnels du spectacle vivant.

Du 23 mars au 7 avril, rendez-vous au Croiseur pour
7 soirs de représentations,
1  conférence, une table ronde, des bords de scène …

MERCREDI 23 MARS – 20h

Collettivo Unico  “Fantômes”

« Il y a cette « chose », ce pied fantôme, qui me fait quelquefois un mal de chien – mes doigts des fois se crispent ou sont pris de spasmes. C’est encore pire la nuit, lorsqu’on enlève la prothèse, ou bien lorsque je ne fais rien. Par contre, si je mets la prothèse et que je marche, la douleur s’en va. A ce moment là, je sens encore nettement la jambe, mais c’est un bon fantôme, ce n’est pas le même – il anime la prothèse, et il me permet de marcher »

L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau, Oliver Sacks

Tout public.
Durée : 45 min. 

Interprètes : Elodie Menadier, Pauline Cistac, Quelen Lamouroux, Nelson Martinez, Vladimir Rodriguez.
Chorégraphe : Vladimir Rodriguez.


Soutien : Amplitude Danses, La Gare aux artistes, La Vannerie.

Collettivo Unico est un collectif de danse contemporaine au parcours atypique.
Fondé à Paris en 2008, le collectif a pour but de tisser des liens et créer des échanges entre artistes de différentes origines et parcours. Tous les projets de notre compagnie ont été le résultat de collaborations entre artistes et entités provenant de plusieurs pays (France, Colombie, Brésil, Méxique, Italie). 

Créé et dirigé par Elena Ciavarella, le collectif n’a pas une équipe fixe, mais il fait appel à des collaborateurs différents selon les projets. Depuis le début, nous travaillons en étroite collaboration avec Vladimir Rodriguez, chorégraphe et metteur en scène d’origine colombienne, qui travaille entre l’Europe et l’Amérique latine. Depuis 2017, Collettivo Unico est installé à Lyon où il compte s’enraciner davantage en tissant son réseau, construisant des collaborations durables avec des acteurs de la région et pouvoir ainsi utiliser son réseau international pour créer des ponts et des partenariats entre la France, et plus particulièrement la région Rhône-Alpes, et l’étranger.

La soirée se prolongera par un temps de discussion sous forme d’un laboratoire de réflexion autour de la pièce avec Vladimir Rodriguez et différents intervenants. 

VENDREDI 25 MARS – 20H

crédit photo : Garance Li

Cie  L’oeil de Pénélope “SANDRINE ou Comment écrire encore des spectacles quand on est féministe (et qu’on aime la pole dance)”

Compagnie invitée.

Après avoir interrogé des femmes de marin, s’être immergée dans le milieu de la chasse, Solène Cerutti expérimente un nouveau terrain d’étude, celui de la pole dance.
Cette pièce interroge le corps, et le statut des femmes. Un solo qui s’appuie sur le milieu de la pole pour raconter la société !

Déconseillé aux moins de 15 ans.
Durée : 1h05

Direction du projet et interprétation : Solène Cerutti

Création sonore et regard complice : Lucie Malbosc
Guitariste studio : Pierre Rosset
Son : David Maillard
Mixage : Tristan Cordelette                                                                   Lumières : Camille Olivier                                                               Regard chorégraphique : Karine Vayssettes
Regard complice : Chantal Joblon

 

Production : L’oeil de Pénélope                                                

Chargée de production : Anne – Sophie Hansch

Coproduction : OARA Région Nouvelle-Aquitaine pour trois résidences Hors les murs à L’Horizon à La Rochelle (17), Espace Agapit à St Maixent l’École (79), Créa à St Georges de Didonne (17) / Ville de Niort /Département des Landes / SPEDIDAM pour la création de la bande-son.


Soutiens et Accueil en résidence : La Pratique – Atelier de fabrique artistique à Vatan (36) / La Stabule Cheptel Aléïkoum à St Agil (41) / Réservoir Danse Le Garage àRennes (35) / Container à Angresse (40) /Cirque en Scène à Niort (79) / AssociationTout va bien et Mairie de Soustons (40)

Remerciements : Ville de Royan, Bruno deSaint Chaffray, Stéphane Pelliccia, Rolande Racary, Marie-Luce Rosset, Clémentine Mallein, Famille Gachen, Valérie Sabut ; ainsi qu’aux penseuses en sociologie / anthro-pologie / sexologie autour de la pole dance Marie Potvain, Tracie Nain, Aurore Leriche.

La Cie l’oeil de Pénélope, association loi 1901, mène depuis 2006 une recherche autour du corps, du texte, des émotions.
Par le parcours de DANSEUSE et de COMÉDIENNE de sa directrice artistique (formée au conservatoire de La Rochelle, puis au CCN Rillieux-la-Pape/Cie Maguy Marin), les pièces créées sont à la fois proche de la danse et du théâtre.
La Cie aime repousser les frontières, faire discuter ensemble les techniques afin d’amener le spectateur dans un UNIVERS POÉTIQUE,TOUCHANT, DRÔLE, SENSIBLE.

MARDI 29 MARS – 20h

Compagnie FT Fabian Thomé “TRANS = FORM”

Carte blanche. Étape de travail.

Le Corps, l’Esprit, l’Espace évoluent avec le temps. Ce sont des instruments aussi bien transformateurs que transformés. 

Le véhicule de ce que l’expérience de la vie nous apporte et avec lequel nous exprimons son empreinte.

“Le corps est notre véhicule pour être dans le monde, et l’esprit est son pouvoir créateur.” Ainsi, le corps se transforme en une sorte de message qui est constamment écrit, lu, retranscrit, effacé et réécrit. Je suis un corps qui pense. Casser les codes qui nous limitent, à la fois physiquement et mentalement, créera notre propre chemin, qui révélera cette transformation vivante et constante. Un processus de l’inconscient à la transformation consciente

Tout public.
Durée : 20 min (étape de travail). 

Chorégraphe & interprète : Fabian Thomé

Musique originale : Miguel Marin Pavon

Coproduction, soutien : CCN de Lyon ,centro coreographique Maria pages Madrid. La Faktoria dance center. Pamplona. 

Fabian Thomé est danseur contemporain, chorégraphe et directeur de la Compagnie Full Time, ainsi que danseur interprète et professeur assistant de la compagnie Eastman de Sidi Larbi Cherkaoui depuis 2015.

En première partie de soirée,                                                                                   retrouvez le jeune ballet desoblique avec “Façon” de la cie Rùpa – Laure Buathier. 

Dans notre quotidien avec les Autres, sommes-nous toujours conscients de ce que nous mettons en œuvre sous nos mains, de ce qui peut naître de chacun des gestes que nous adressons ? Savons-nous cueillir sans arracher, tenir une main sans s’agripper, étreindre sans étouffer, accompagner sans précéder ?

Comment cultiver cette « façon » d’être aux autres, terreau de nos constructions personnelles et collectives ? 

 

Fabian Thomé proposera un workshop dimanche 27 mars de 14h à 16h (contemporain / niveau avancé) : lors de la réservation votre billet pour la représentation, choisissez l’option “workshop” pour profiter du tarif préférentiel à 8€ les 2h de workshops ! 
Tarif workshop seul (sans représentation) : 12€ – inscription obligatoire : communcation@desoblique.com 

Nous commencerons par réveiller le corps avec des exercices de respiration. Il s’agira d’aller vers une unité naturelle entre le souffle et le mouvement. Nous chercherons ensuite différentes façons d’utiliser le sol, en travaillant sur différentes qualités de mouvement, de dynamique, d’espace … pour connaître les limites du corps et atteindre différents états. Dans une seconde partie, nous travaillerons principalement sur le contact et l’improvisation, pour aller vers le  développement d’autres facettes interprétatives telles que la voix, la théâtralité, les sons corporels et différents états. Tout ce processus servira à créer un espace de sensations, en lien avec la pièce présentée au festival. 

JEUDI 31 MARS – 20H

photo d'illustration de l'artiste Karley Feaver (Série The Messengers)

Compagnie Aniki Vóvó “Un oiseau” 

Étape de travail.

Des Oiseaux forme solo, est né d’un refus du désespoir et d’une envie de faire monter l’énergie et la joie dans nos corps.
C’est un jour de carnaval dans nos plannings désenchantés.
Dans notre monde cloisonné, isolé, où tous rassemblements et fêtes sont interdits : nous passons par les airs.
Des oiseaux est l’annonce d’une fête.

Tout public. 
10 min. : Présentation de l’étape de travail du spectacle
10 min. : Présentation orale de la compagnie par Joana
10 min. : Temps d’échange avec le public

Chorégraphe : Joana Schweizer

Composition musicale : Joana Schweizer, Guilhem Angot, Lara Oyedepo et Miguel Filipe
Création son : Guilhem Angot

Création lumière : Arthur Gueydan

Création costumes : Clara Ognibene

Construction agrès : Gala Ognibene, CEN Construction

Coproduction, soutien : Centre National de la Danse, DanseDense, Ville de Lyon, SPEDIDAM, Théâtre des Aires de Die, Maison de la Danse, CEN Construction & l’Etoile du Nord

La Compagnie Aniki Vóvó est une compagnie chorégraphique, basée à Lyon, crée en 2016 par Joana Schweizer, chorégraphe, danseuse et musicienne. Elle croise la pratique de la danse avec le théâtre, la musique et le cirque.

L’axe principal de la compagnie est le suivant : Le mouvement écrit l’espace et l’espace écrit le mouvement. Joana collabore ainsi avec Gala Ognibene, scénographe, de l’idée originale à l’entrée du publique dans les gradins. La compagnie regroupe des artistes aux profils hybrides et pluridisciplinaires souhaitant sortir de leur pratique conventionnelle afin d’explorer d’autres voies. Les spectacles s’inspirent de l’humain, de ses limites, de ses espoirs et de ses soulèvements. Prenant souvent la forme de fable, notre approche est politique,documentaire et poétique.Pour chaque création, nous imaginons de nouveaux agrès qui questionnent la verticalité et remettent en cause la gravité , fatale condition humaine. Ces agrès nous offrent de nouvelles façons d’habiter le monde ou bien de cohabiter. C’est une opportunité  pour le corps de se développer dans une nouvelle organisation.

Nous écrivons ainsi la chorégraphie.

La soirée se prolongera par une table ronde autour des dispositifs de soutien à l’émergence chorégraphique dans la Métropole de Lyon avec différents professionnels invités. La table ronde est ouverte aux artistes comme à l’ensemble du public. 

VENDREDI 1 AVRIL – 20h

Compagnie YAGE “PARMI (duo)” 

Comment la présence/absence des mort.es motivent nos émotions, décisions, rêves et gestes dans le présent ? Quelle attention avoir envers ce/ton/nos corps ?

Arrêter de respirer. Ne pas réagir. Rigidifier son corps.

Comment les danseurs.euses, spécialistes du mouvement, jouent de ces contraintes « impossibles », de ces physicalités de « non-vivants ». Et pourtant, entre calme et tension physique extrême se dessine presque un duo d’apnéistes où, de l’absolue nécessité de la respiration, advient une écriture chorégraphique. La danse naît alors de ce qui a besoin d’être traversé, d’une nécessité.

 

Tout public.
Durée : 30 min. 

Proposition chorégraphique : Eva Aubigny
Avec la complicité des danseurs.euses : Enzo Blond et Héloïse Larue
Scénographie : Sarah Bisson
Lumières : Louise Rustan

Musique : Solal Mazeran

Production : Cie YAGE

Coproduction, soutien : Cie Samuel Mathieu et RING – Scènes Périphériques de Toulouse, Espace Pasolini de Valenciennes, DRAC Hauts-de-France

La compagnie YAGE porte les projets des artistes chorégraphiques Eva Aubigny et Louison Valette

Cette collaboration a débuté lors de leurs études au CNSMD de Lyon, et est aujourd’hui forte de deux imaginaires artistiques communicants. Mus par des réflexions collectives autour du mouvement et de la chorégraphie, leurs travaux cherchent à tordre les corps, les voix et les souffles, pour laisser transpirer et se déposer une facette intime, une relation imprévue, et des fragments d’images.

Chaque chorégraphe travaille seule sur ses projets mais accueille le regard de l’autre pour ouvrir la réflexion en cours.  YAGE s’inscrit ainsi dans la solidarité et l’entraide artistique des autrices tout en préservant leur autonomie de création. 

La cie Yage  proposera un workshop dimanche 27 mars de 11h à 13h (contemporain / niveau intermédiaire) : lors de la réservation votre billet pour la représentation, choisissez l’option “workshop” pour profiter du tarif préférentiel à 8€ les 2h de workshops ! 
Tarif workshop seul (sans représentation) : 12€ – inscription obligatoire : communcation@desoblique.com 

Eva Aubigny et Louison Valette porposent un workshop autour de leurs pièces respectives qu’elles présenteront quelques jours plus tard. Leur travail se répondent et se complètent pour faire découvrir leurs recherches physiques et leur principes d’écriture. Danse et respiration menée par Eva Aubigny autour de la pièce « PARMI (duo) » et un moment d’atelier autour des principes d’improvisations de la pièce « Mues » de Louison Valette.

SAMEDI 2 AVRIL – 20h 

crédit photo : Camille Arnaud

Compagnie Instabili “Tumulus”

Tumulus est un spectacle transdisciplinaire associant danse, vidéo, scénographie et musique live.
Tumulus naît du besoin de questionner l’identité par le biais de la notion de perte d’un lien fondateur. Comment témoigner de ce qui tisse une relation, de ce qui se transmet indépendamment de la volonté et qui appartient le plus souvent au monde de l’innommé et de l’impalpable ?
Le danseur déploie sa danse par un jeu de relations avec les éléments de son environnement. La perte d’un de ces éléments déclenche un bouleversement des sens où le corps témoigne de troubles entre le réel et le virtuel, entre le présent et le passé. Peu à peu la danse s’apaise et fait force de cette expérience troublante et vertigineuse.

Tout public.
Durée : 50 min.

Chorégraphe : Virginie Quigneaux                                               Interprète : Vincent Delétang                                                        

Musique : Gabriel Keller                                                            

Lumières : Isabelle Picard                                               

Scénographie : Marion Gervais 

Vidéaste : Catherine Demeure

Costumes : Anaïs Clarté

Soutien : Département de la Drôme, plan de relance DRAC, L’Imaginaïre (Lussas), Ballet du Nord – CCN de Roubaix et le Théâtre de l’Oulle (Avignon).

La Cie Instabili développe une écriture singulière, au service d’une recherche sur l’instabilité et l’intentionnalité. Elle crée en mettant en jeu le système d’équilibration de l’interprète. Cette démarche corporelle s’associe à un travail sur la présence sincère et singulière de l’interprète. La recherche chorégraphique s’élabore autour de la notion de « vertige de la vitalité ».

JEUDI 7 avril – 20H

Compagnie YAGE “MUES”

À travers le défilé, la représentation de soi même, 2 corps en démonstration des multiples « je » qui les composent et 1 corps silencieux qui les habille. Qu’est ce que je connais de moi, où sont les espaces entre le contrôle et le délire, qu’est ce que je montre et qu’est ce que je cache ? Entre contrôle de soi et abandon de toute conscience, la cadence d’un pas habille les corps, les transformes, les fait se muer en des formes inconnues aux airs de « déjà vu ».

Tout public.
Durée : 45 min.

Chorégraphe : Louison Valette                                        Interprétation en alternance : Eva Aubigny, Héloïse Larue, Océane Crouzier, Jade Thenier, Lea Ferec-Pourias, Lucie Lesclauze                            

Création sonore : Louison Valette

Lumières : Stan Bruno Valette 

Costumes : Gabrielle Marty 

Soutien : Les Subsitances

La compagnie YAGE porte les projets des artistes chorégraphiques Eva Aubigny et Louison Valette

Cette collaboration a débuté lors de leurs études au CNSMD de Lyon, et est aujourd’hui forte de deux imaginaires artistiques communicants. Mus par des réflexions collectives autour du mouvement et de la chorégraphie, leurs travaux cherchent à tordre les corps, les voix et les souffles, pour laisser transpirer et se déposer une facette intime, une relation imprévue, et des fragments d’images.

Chaque chorégraphe travaille seule sur ses projets mais accueille le regard de l’autre pour ouvrir la réflexion en cours.  YAGE s’inscrit ainsi dans la solidarité et l’entraide artistique des autrices tout en préservant leur autonomie de création. 

La cie Yage  proposera un workshop dimanche 27 mars de 11h à 13h (contemporain / niveau intermédiaire) : lors de la réservation votre billet pour la représentation, choisissez l’option “workshop” pour profiter du tarif préférentiel à 8€ les 2h de workshops ! 
Tarif workshop seul (sans représentation) : 12€ – inscription obligatoire : communcation@desoblique.com 

Eva Aubigny et Louison Valette porposent un workshop autour de leurs pièces respectives qu’elles présenteront quelques jours plus tard. Leur travail se répondent et se complètent pour faire découvrir leurs recherches physiques et leur principes d’écriture. Danse et respiration menée par Eva Aubigny autour de la pièce « PARMI (duo) » et un moment d’atelier autour des principes d’improvisations de la pièce « Mues » de Louison Valette.